COUPLES LIBERTINS
Le guide du Libertinage
Accueil | Le Libertinage | Le Couple | Les Clubs Libertins | Les Sites Libertins | Partenaires

Etre un couple libertin, c'est le respect de l'autre avant tout

De plus en plus de couples s'adonnent aux plaisirs libertins ! Cela touche même les plus jeunes

Phénomène de mode ? ou véritable engouement.

Définitions
PIMENTEZ VOTRE COUPLE
logo Boutique Esprits Sexy

Le couple et le libertinage

Faire l'amour à deux pour certains couples ne suffit plus. Ne suffit plus aussi pour satisfaire leurs appétits sexuels ou leurs fantasmes. Ils cherchent et veulent partager leurs besoins avec un autre couple. Mais jusqu'où ce libertinage peut-il aller ? Et surtout existe-t-il un risque pour le couple de s'aventurer sur les voies du libertinage ?

Le libertinage et ses adeptes

On entend déjà par libertinage, le fait de liberté. Il n'y a aucune limite par les conventions ou les normes voire obligations exigées par la société. Les libertins se laissent volontairement tenter par des échanges érotiques.
Etre libertin, c'est être curieux. C'est un fantasme sexuel et le restera pour certains. Peut être peut-on aussi le considérer comme du voyeurisme. Comme il est un fantasme, d'autres iront plus loin. Ils iront les assouvir.
echangiste
Comme le libertinage est une pratique sexuelle, on en parle rarement voir jamais. C'est un changement dans la vie sexuelle d'un couple. Comme on l'a dit auparavant, le libertinage est synonyme de voyeurisme (plaisir de regarder) qu'on peut étendre jusqu'à l'exhibitionnisme (plaisir d'être vu). Un mot d'ordre : il faut que son ou sa partenaire soit d'accord.

Tout comme le triolisme, le libertinage est encore plus fort. Il faut faire connaissance avec le couple qui sera partenaire du libertinage. Etre en accord avec eux est très important. Il faut mettre tout de même des limites, expliquer que certains actes doivent être limités. Ils doivent accepter que ce qu'ils désirent. Par exemple, si votre couple n'est point adepte de la soumission ou de la violence, il faut en parler.
Comme le libertinage est aussi regarder ou être vu, il faut que chacun respecte. Si le mari désire que sa femme ait une relation sexuelle avec l'homme de l'autre couple et qu'il ne veut que regarder, il faut respecter son désir. Il se peut qu'il y ait échange de partenaire. Mais ce libertinage doit se faire dans le même endroit, dans la même pièce.
Donc, il faut que le couple soit solide. Le couple sera mis à rude épreuve. Quelquefois on accepte, quelquefois non. Il se peut que celui qui fera plaisir à sa femme, soit beaucoup plus performant ! Et que celle qui connaît plus de pratique par rapport à vous donnera à votre mari ou ami plus de plaisir.

Toujours de la confiance. Echanger son couple ou son partenaire avec un autre couple doit se faire par envie et non par force.
On cherche avant tout à s'amuser. Aujourd'hui, les femmes apprennent aussi à prendre du plaisir, alors qu'auparavant, la majorité se rendait dans des clubs pour suivre leur mari ou pour lui faire plaisir. Les libertins se reconnaissent donc tous désormais dans une quête commune de plaisir. Ils se sentent libérés par rapport aux autres couples et ont en commun l'impression d'appartenir à une élite.
Le milieu lui-même demeure très moral. Mais une morale qui se distingue de la morale judéo-chrétienne. Elle a ses propres codes qui ont été façonnés de manière empirique par des décennies de pratique : le respect du partenaire sexuel, les interactions possibles dans les pratiques et une transgression des codes très limitée.
On est passé donc d'un libertinage de bordels, où hommes seuls et prostituées étaient les seuls protagonistes, à un libertinage de clubs, une pratique de masse où les femmes sont beaucoup plus respectées. Autrement, on ne peut pas parler de personnes amorales. On trouve même des chrétiens parmi les libertins, dont la morale est aussi importante que celle des autres croyants.